» » Impôts : réduire IR / IFI

Rubrique Réduire l'impôt sur le revenu, réduire l'IFI


 

A) Réduire l'impôt sur le revenu.

 

Deux techniques : la déduction, la réduction.

    

a) La déduction.

Elle est soustraite du revenu avant le calcul de l'impôt. L'avantage retiré est d'autant plus important que la tranche marginale d'imposition (TMI) du contribuable est élevée.

Exemple. Soit un investissement de 10 000 €. Un contribuable, TMI 14 %, réduira son IR de 1 400 €. Un contribuable, TMI 40 %, réduira son IR de 4 000 €.

- Placements avec déduction : le PERP (plan d'épargne retraite populaire), la loi Madelin pour les travailleurs non salariés.

    

b) La réduction.

Elle est déduite de l'impôt calculé selon le barème progressif. L'avantage retiré ne dépend pas de la tranche marginale d'imposition (TMI) du contribuable. Il est identique, quelle que soit la TMI.

Exemple. Soit un investissement de 10 000 € avec un taux de réduction de 22 %. Un contribuable réduira son IR de 2 200 € quelle que soit sa TMI.

- Placements avec réduction : contrat épargne handicap, loi Malraux, FCPI (fonds commun de placement dans l'innovation) et/ou FIP (fonds d'investissement de proximité), souscription au capital de Sofica (société de financement du cinéma et de l'audiovisuel).

- Un autre moyen de réduire l'IR : le démembrement de propriété immobilière (pas de loyers, pas d'imposition).

 

Calcul de l'impôt 2018 sur les revenus 2017 modèle simplifié  /  Calcul de l'impôt 2018 sur les revenus 2017 modèle complet

Source : http://www.impots.gouv.fr (site de la Direction générale des finances publiques)

 

 

B) Réduire l'impôt sur la fortune immobilière.

 

L'IFI. Personne concernée : personne physique, ayant son domicile fiscal en France et détenant au 1er janvier 2018 un patrimoine immobilier non professionnel, situé en France et hors de France, d'une valeur supérieure à 1 300 000 €.

 

Actifs imposables.

- les biens et droits immobiliers détenus en direct : a) la résidence principale après abattement de 30 % ; b) les biens locatifs après une décote maximum de 20 % (tolérance de l'administration fiscale)

- les parts et actions de sociétés à hauteur de la fraction représentative de biens ou droits immobiliers

- les parts de SCI (société civile immobilière), SCPI (société civile de placement immobilier), OPCI (organisme de placement collectif immobilier), y compris les parts encapsulées dans les contrats d'assurance vie

- dans le cas d'un démembrement de propriété suite à une succession, usufruitier et nu-propriétaire sont imposés séparément sur la valeur de leurs droits respectifs

 

Actis exonérés.

Les biens immobiliers affectés à l'activité professionnelle, à une activité de location meublée professionnelle.

 

Les dettes déductibles : celles se rapportant à un actif imposable, la taxe foncière

Si le patrimoine immobilier est supérieur à 5 M€ et si les dettes dépassent 60 % du montant du patrimoine immobilier, l'excédent est admis en déduction uniquement à hauteur de la moitié. Exemple : patrimoine immobilier : 6 M€ ; dettes : 4 M€ ; calcul de l'excédent : 4 M€ (dettes) moins 3,60 M€ (6 M€ x 60 %) = 400 000 € / 2 = 200 000 € ; soit un montant total des dettes déductibles de : 3,6 M€ + 200 000 € = 3,8 M€

 

Les dettes non déductibles : la taxe d'habitation, l'impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux acquittés sur les revenus fonciers ou les BIC.

 

Réduire l'IFI.

- en achetant la seule nue-propriété d'un bien immobilier

- en privilégiant les placements financiers non taxables : PEA, compte titres, assurance vie, contrat de capitalisation

- en investissant dans les parts de groupements fonciers viticoles (GFV), forestiers (GFF), agricoles (GFA), exonérés à hauteur de 75 %

- en imputant sur le montant de l'IFI 75 % des dons consentis à des organismes d'intérêt général, dans la limite d'une réduction maximum de 50 000 € par an

 

Plafonnement.

Le total des impôts et prélèvements payés par le contribuable (IRPP + PS + CEHR + IFI) ne doit pas dépasser 75 % des revenus nets imposables du foyer fiscal de l'année précédente. En cas de dépassement, la différence est déduite du montant de l'IFI.

 

 

IFI barème 2018 / Calculer l'IFI 2018  (site de la Direction générale des finances publiques)

 

o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o